SPONSORS

grafpik-recto bouchcouz-1 epis-tete carte-samelec encartacelsite2017-h regal-palais_recto theatre-des-bords-de-saone carte_dada

DÉFAILLANCES A L'ERP

Deux défaites humides

Dimanche 14 décembre l’ACEl recevait CHARLY-MILLERY au tennis de table le matin et LOZANNE l’après midi salle Joseph Chatain, un ERP bien humide.

Dès leur arrivée à 8h dans la salle Joseph Chatain, les pongistes couzonnais trouvaient les vestiaires et toilettes sous les eaux, un débordement des évacuations qui arrivent parfois dans cet ERP modèle.

Au tennis de table c’était la dernière journée de phase 1 et pour une fois l’ACEL présentait une équipe très légèrement supérieure en points (2106pts contre 2058pts) et les deux formations avaient un joueur absent. Au bout de huit parties, le score était équilibré, 9 – 10. La perte du double TVERDENKO-CHASTAGNER au cinquième set rendit la défaite inévitable et les couzonnais  s’inclinèrent par 14 à 18.

ACeL 2 retrouvera donc la Départementale 2 en deuxième phase, une division où elle devrait renouer avec les victoires.

Après les tables de ping, installation des tables d’échecs pour recevoir aussi dignement que possible la formation de LOZANNE et disputer la troisième ronde en Nationale 5.

La rencontre débute comme prévu à 14h.

Au premier plan à droite, Félix Pétrignani faisait son entrée en compétition nationale.

Pour cette troisième ronde la formation couzonnaise a été remaniée pour éviter les brûlages : Ionel CIUPERCA est descendu de Nationale 4 et Félix Pétrignani fait son entrée en Championnat.

Sur le papier, l’équipe d’Alain DUBREUIL présentait un déficit de points à tous les échiquiers (sauf au 5ème). Grâce à la belle perf de Ionel Ciuperca, passé du 7ème échiquier en N4 au premier échiquier en N5, et à la première victoire décrochée par Étienne Guicciardi, les couzonnais limitent les dégâts et ne s’inclinent 2 à 3  vers 19h, toujours en évitant d’aller aux toilettes et en pensant au 3 PHIL, qui n’est pas un ERP.

Ionel CIUPERCA (1540pts) bat Mathieu GRAUFFEL (1780pts) au premier échiquier.

Étienne GUICCIARDI(1399pts) fait une perf contre Jacky VIDAL (1457pts) au 4ème échiquier.

Défaite des pongistes, défaites des joueurs d’échecs, refoulement dans les toilettes, le 14 décembre, salle JOSEPH CHATAIN fut un un bien triste dimanche pour les acéliens.

« Maître Sibor »


Vous aimez ? Partagez !
  • Print
  • Facebook
  • RSS
  • Twitter

Les commentaires sont fermés.