SPONSORS

epis-tete regal-palais_recto theatre-des-bords-de-saone carte_dada bouchcouz-1 carte-samelec encartacelsite2017-h grafpik-recto

Échecs, un inquiétant nul en Nationale 3

Avec 1245 points d’avance ACEL 1 n’arrive pas à gagner !

Le score final, 3 – 3 constitue un sérieux revers pour la formation d’Éric DIDIER et ce nul concédé à L64 est assez inquiétant pour la suite, surtout quand on constate, sur le papier, la supériorité couzonnaise, à chaque échiquier ! Lors de la deuxième ronde, un ressaisissement s’impose à GRENOBLE le 16 novembre prochain.

Ceux qui ont  gagné

Claude Zilliox au premier plan et Jean-Michel Dijon,des promus vainqueurs

Pierre Molina gagne en 20 coups

…ceux qui auraient pu ou dû gagner

A plus 105 points Éric DIDIER concède la nulle.

Alexandre SAVOYA s'est battu jusqu'au 79ème coup pour éviter la défaite malgré ses 161 points d'avance.

…et ceux qui pensent déjà  à leur prochaine victoire à Grenoble.

Un duo qui nous avait habitués à de bien plus belles prestations.

Au premier échiquier Nicolas Timotic s’écroule au 20ème coup, au deuxième Stéphane Vuiton ne trouve pas le chemin de la victoire et au sixième, Xavier Merrheim (1904pts), sans doute sous la pression de sa première participation sous les couleurs couzonnaises, subit la loi de Ferriz (1715pts).

Il reste que ce nul face à L64 ressemble fort à une victoire tant la formation couzonnaise est apparue bien en deçà de ses capacités, et a bien failli mordre la poussière.

Vivement GRENOBLE !

Le D.S.


Vous aimez ? Partagez !
  • Print
  • Facebook
  • RSS
  • Twitter

Les commentaires sont fermés.